vendredi 17 décembre 2010

La liberté ne s'arrête pas au code

Après avoir cassé l'écran de mon smartphone Palm Pre sous WebOS, je me suis posé la question d'en racheter un, voire de passer au Palm Pre 2. Outre l'excellente interface graphique très maniable, j'appréciais beaucoup sur le Pre l'accès direct au shell root sur le téléphone, en suivant simplement la doc officielle de HP/Palm. Les seuls téléphones portables donnant un accès direct au shell root sans hacks sont sur Android les modèles de Google et de Geeksphone, et chez Nokia le N900.
Des hacks sur le palm, j'en ai fait cependant, notamment en éditant la base SQLite des opérateurs pour ajouter la 3G pour yesss.at
Et c'est là que le bât blesse. Comme le dit ce thread, les nouvelles versions de WebOS ont changé le format de la base des opérateurs de SQLite à Json, et personne dans la communauté WebOS ne voit pour instant comment éditer ce fichier correctement.
De plus la base est réécrite à chaque mise à jour mineure de WebOS, écrasant les ajouts que vous y pouvez y faire.
Palm/HP mise sans doute sur la stratégie opérateur, pas sur la stratégie vente directe. Pourtant quand on voie le succès du Geeksphone (L'investissement initial des fondateurs a été remboursé après seulement un mois de vente en ligne !) on se dit que le créneau peut aussi marcher.


Mon prochain téléphone sera sans doute un Nokia N900, dont le prix a baissé de 30 % en un an, et dont les bases sont solides. Et cette vidéo aussi a joué un rôle. ( Vidéo sans flash: http://ur1.ca/2lxax )






Photo : © mackarus CC-BY-SA
Temps de rédaction: 1h30m

Aucun commentaire: