mercredi 26 juin 2013

Provisioning d'une VM Debian avec libvirt, kvm, et pressed

En cherchant comme automatiser la création de machines virtuelles, je me suis penché sur libvirt, l'outil de virtualisation générique pour contrôler KVM, Xen, VmVare et quelques autres.

En combinant l'installeur virt-install avec un fichier preseed qui permet d'automatiser l'installation sur Debian, on peut créer sa propre machine virtuelle sans toucher une seule fois le clavier !
C'est assez impressionnant de voire l'installeur configurer le réseau, partitionner le système, installer le système sans aucune intervention utilisateur. La commande suivant installera un système Debian minimal avec openssh, et les comptes root/root et user/user

La Machine Virtuelle ainsi créée est ensuite controlable avec virt-manager, pour peu que votre utilisateur soit membre du groupe livirt.


Remarques, questions, suggestions ? Plutot que de laisser un commentaire qui passera ici peut etre ici inaperçu, contactez moi @formicapunk sur Twitter !

jeudi 6 juin 2013

Microblogging

"Release early, release often" ? C'est pourquoi un compte twitter va désormais complèter ce blog:  https://twitter.com/formicapunk



Ubuntu + Gnome Classic = Debian boot screen !

Après une upgrade party at $JOB de Ubuntu 10.04 vers 12.04, et  après avoir installé Gnome Classic,  sur deux d'entre elles un phénomène intéressant se produit: l'écran de boot (GRUB) affiche le theme de Debian 6 !




 Un cas de packaging qui a peut être mal tourné, et qui rappelle bien la synergie Debian / Ubuntu: Ubuntu c'est de mémoire 71% de paquets Debian recompilés sans modification et 29 % de paquets nouveaux/modifiés. (NB: Une source plus ancienne sur ce même thème  )


samedi 1 juin 2013

Le n°1 des ventes d'ordinateurs portable sur Amazon Etats Unis tourne sous Linux

Je ne sais pas depuis combien de temps il est en tête des ventes, mais c'est un chromebook qui occupe actuellement le top des ventes sur Amazon US. Le même portable est en neuxième position des ventes chez Amazon France. Et cette fois ci il s'agit d'une vraie machine Linux avec u boot, noyau, glibc, xorg et upstart comme système de démarrage (l'architecture sécurité mentionne tous ces composants)

La doc officielle mentionne comment activer l'appareil en mode développement pour avoir un accès complet (shell root) Après smartphone et routeur, une nouvelle fois une "appliance" fait confiance à ses utilisateurs, et c'est une bonne nouvelle.

Après l'installation d'un environnement Debian ou Ubuntu (on vout explique ici comment faire avec le savoureux script crouton), ce portable peut faire un outil idéal pour devops (7 heures d'autonomie, boot en 10 secondes)