vendredi 17 décembre 2010

La liberté ne s'arrête pas au code

Après avoir cassé l'écran de mon smartphone Palm Pre sous WebOS, je me suis posé la question d'en racheter un, voire de passer au Palm Pre 2. Outre l'excellente interface graphique très maniable, j'appréciais beaucoup sur le Pre l'accès direct au shell root sur le téléphone, en suivant simplement la doc officielle de HP/Palm. Les seuls téléphones portables donnant un accès direct au shell root sans hacks sont sur Android les modèles de Google et de Geeksphone, et chez Nokia le N900.
Des hacks sur le palm, j'en ai fait cependant, notamment en éditant la base SQLite des opérateurs pour ajouter la 3G pour yesss.at
Et c'est là que le bât blesse. Comme le dit ce thread, les nouvelles versions de WebOS ont changé le format de la base des opérateurs de SQLite à Json, et personne dans la communauté WebOS ne voit pour instant comment éditer ce fichier correctement.
De plus la base est réécrite à chaque mise à jour mineure de WebOS, écrasant les ajouts que vous y pouvez y faire.
Palm/HP mise sans doute sur la stratégie opérateur, pas sur la stratégie vente directe. Pourtant quand on voie le succès du Geeksphone (L'investissement initial des fondateurs a été remboursé après seulement un mois de vente en ligne !) on se dit que le créneau peut aussi marcher.


Mon prochain téléphone sera sans doute un Nokia N900, dont le prix a baissé de 30 % en un an, et dont les bases sont solides. Et cette vidéo aussi a joué un rôle. ( Vidéo sans flash: http://ur1.ca/2lxax )






Photo : © mackarus CC-BY-SA
Temps de rédaction: 1h30m

jeudi 9 décembre 2010

Un Netbook sans Windows, c'est possible

Autant il a toujours été facile de trouver chez l'assembleur du coin une tour sans Windows, autant jusque récemment trouver un portable sans OS relevait de la gageure. On trouve maintenant sur le site de LDLC 18 portables disponibles à l'achat et un Fujitsu avec le bon vieux FreeDOS. Personnellement j'aime bien booter sur FreeDOS, c'est GPL et on peut taper un DIR C:\ pour voir que le disque dur fonctionne. Même si pour le reste ...
Je viens  de recevoir d'Unimall un Intel Classmate Quanta NL2, un netbook renforcé destiné au marché de l'éducation, dont tous les composants fonctionnent parfaitement sous Linux 2.6.35, en dehors du touch screen.
J'ai tout d'abord installé dessus Meego, l'OS Netbook/Smartphone de Nokia et Intel basé sur Linux, un temps de boot ultra rapide, une belle interface graphique, mais pas de réseau. Et une faible envie de télécharger le SDK juste pour recompiler le noyau et ajouter les modules manquants. J'ai donc par la suite jeté mon dévolu sur Ubuntu 10.10 Netbook Edition, qui fonctionne parfaitement, non sans quelques défauts liés à la nouvelle interface graphique Unity.
Tout d'abord le dock omniprésent sur le panel de gauche réduit la navigabilité de nombreux sites ( Le Monde.fr, Ebay), à commencer par celui ... d'Ubuntu, qui exigent 1024 pixels en largeur pour le navigateur.
Unity manque aussi cruellement de documentation. Quels sont les raccourcis claviers par défault ? Mystère. Une expérience globalement positive cependant, un dock au lieu d'une barre des tâches plait à l'ancien utilisateur de WindowMaker que je suis.

Ce Netbook n'est pas encore distribué en France pour le grand public, mais gageons que les netbooks suivront rapidement les portables, et qu'à noël 2011  LDLC proposera aussi 18 netbooks sans OS !

UPDATE: l'écran tactile est bien reconnu sous Linux, il faut juste utiliser le stylet au lieu de la main.

manu@netbook:~$ dmesg | grep -i eTurboTouch
[ 2.147515] input: eTurboTouch eTurboTouch as /devices/pci0000:00/0000:00:1d.1/usb3/3-1/3-1:1.0/input/input5
[ 2.147870] input: eTurboTouch eTurboTouch as /devices/pci0000:00/0000:00:1d.1/usb3/3-1/3-1:1.0/input/input6
[ 2.148323] generic-usb 0003:22B9:0006.0001: input,hiddev96,hidraw0: USB HID v1.01 Mouse [eTurboTouch eTurboTouch]